Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Voie et chemin 6 mars, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 19:33

Le 5 mars on a présenté le petit livre commun du philosophe Ales Antsipenka et de la poétesse Aksana Spryntchan  “Дарога і Шлях” (Voie et chemin). C’est une pièce en SMS parue dans la maison d’édition « Galyafy ».

Les personnes phares de la culture biélorusse ont pris part à cette soirée qui a eu lieu au Palais des arts à Minsk, telles que:

Valyantsin Akudovitch, Uladzimer Arloy, Leanid Dranko-Maisyuk, Pyatro Vasyutchenka, et aussi Zmitser Vishneu, Mihas Bashura (« Galyafy »), Maksim Zbankoy, Vika Trenas, Karyna Antsipenka (une proche de l’auteur qui a écrit la postface). Le côté musical a été assumé par Yarash Malisheuski, le groupe « Zaba u kalyaine », et bien sûr par le présentateur de la soirée, musicien à une énergie remarquable – Viktar Shalkevitch.

On a inventé même les titres pour le livre suivant de ces auteurs. Pour un recueil si petit on a vu se réunir beaucoup de monde intéressé non seulement par SMS (que Dranko-Maisyuk nomme « паведамленкі » et téléphone mobile « далькажык »- parler au loin) mais aussi par la philosophie du quotidien et de la route exprimée d’une manière si originale.

5 сакавіка пры падтрымцы кампаніі “БУДЗЬМА!” мае адбыцца прэзэнтацыя SMS-п’есКІ “Дарога і Шлях” Алеся АНЦІПЕНКІ і Аксаны СПРЫНЧАН, выдадзенай выдавецтвам “ГАЛІЯФЫ”.
Вас чакае незабыўная сустрэча са знакавымі асобамі беларускае культуры Валянцінам АКУДОВІЧАМ, Карынай АНЦІПЕНКАЙ, Уладзімерам АРЛОВЫМ, Міхасём БАШУРАМ, Пятром ВАСЮЧЭНКАМ, Зьміцерам ВІШНЁВЫМ, Леанідам ДРАНЬКО-МАЙСЮКОМ, “ЖАБАЙ У КАЛЯІНЕ”, Максімам ЖБАНКОВЫМ, Ярашам МАЛІШЭЎСКІМ, Алесем
ПАШКЕВІЧАМ, Вікай ТРЭНАС і інш.
На слушную “Дарогу і Шлях” цягам вечара будзе скіроўваць бард, паэт, актор і мэнэджэр пазытыўнай, творчай энэргіі непараўнальны Віктар ШАЛКЕВІЧ.
Усе “дарогі і шляхі” ў чацьвер 5 сакавіка а 18.00 вядуць у Палац мастацтваў (вул. Казлова, 3). І не хавайцеся ў прарослую за зіму бульбу – уваход вольны.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Salon du Livre à Minsk 11 février, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 17:38

Cette année comme d’habitude la France a son stand au Salon du livre qui a lieu à Minsk, au Centre d’expositions BELEXPO (rue Y. Kupaly, 27) du 11 au 14 février.

Le stand de l’Ambassade de France en Biélorussie présentera cette année :standfrance.jpg

• une rétrospective des Programmes d’Aide à la Publication « Maxime Bogdanovitch » (Biélorussie)

• une collection d’ouvrages consacrés à la littérature pour les enfants et la jeunesse

• une série de BD

• un fonds d’ouvrages consacrés au français langue étrangère parus au cours de ces dernières années, et plus particulièrement les méthodes d’enseignement du français

• un éventail représentatif de la recherche et des publications en sciences sociales

• une série de beaux livres sur l’art et sur la France

• des ouvrages grand public pour permettre de mieux comprendre la France et ambassade.jpgla société française, mais aussi les grands sujets d’actualité

• une collection de films documentaires sur la France et de films de fiction en DVD

http://www.ambafrance-by.org/spip.php?article1799

Samedi le stand de la France a accueilli les visiteurs d’honneur :  Ambassadeur de France en Biélorussie Mireille Musso et Conseiller de coopération et d’action culturelle : M. Ludovic ROYER  (sur la photo à gauche).
Salon du Livre à Minsk aksanayarasalenaalzhbeta.vignette

Le stand de la maison d’édition biélorusse « Mastatskaya litaratura » a préparé une rencontre avec les auteurs de livres pour enfants. Yarash Malisheuski, Aksana Sprvalyarynakystava.jpgyntchan, la petite Alzhbeta et la contesse Alena Masla étaient des participants actifs.

L’exposition a été également visitée par des jeunes écrivains tels que par exemple Valéria Kustava (sur la photo) et Ragned Malahouski.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Musams, hobbits… enchères littéraires 15 janvier, 2009

Classé dans : "Faubourg littéraire" — julienovik @ 18:11

Le 14 janvier le « Faubourg littéraire » et son chef Ludmila Rubleuskaya ont organisé une soirée entre le monde sous-terraine et terrestre.. c’est-à-dire on a invité tout le monde venu dans le musée Bogdanovitch, chez les hobbits.

C’était une soirée très musicale et dynamique, plusieurs participants au club littéraire sont venus pour lire des poèmes, jouer des chansons mais aussi proposer aux enchères leurs musams: cadeaux dont on n’a pas besoin. Au début on a distribué à tous les devises: simoulyakryky. Suite à certains devoirs et concours les invités ont su augmenter leur quantité: on a demandé par exemple de dessiner le projet du diplôme pour le prix Blakitny Svin qui sera bientôt délivré. C’est le prix anti-glamour dont j’ai déjà parlé et le vote a aussi eu lieu ce soir.

Donc les objets offerts n’étaient pas très inutiles: une tasse avec l’image de Mirsky zamak par Mikola Kandratau, un tableau d’un peintre inconnu par Tatsyana Pratasevitch, un téléphone mobile (!) un peu problématique avec la charge de batteries par Ragned Malahouski, un calendrier en biélorusse et un disque de musique par Julie Novik, un chat -jouet par Alena Haruk, un agenda qui a les yeux par Vika Trenas, un kit de grenouilles pour le bain par Aksana Spryntchan, un jouet bébé qu’on peut remplir de liquide par Yarash Malisheuski, un outil technique dont je ne rappelle le nom par Seva Garatchrka qui travaille dans une usine, un monument d’aurochs fondu qui ressemble à un zmok (aussi symbole du Faubourg littéraire) par Ludmila Rubleuskaya, un livre, premier exemplaire par Viktar Shnip, un flicker par Alena Alena Belanozka (Magolina)Belanozka… Valyaryna Kustava a offert même sa bague de fiançailles et un dictionnaire sexologique de poche.

Margaryta Alyashkevich a offert ses médailles en équitation et danses (troisième place) pour gagner leMargarita Alyashkevitch deuxième et le premier prix dans l’avenir . Elle a interprété une danse spécialement pour cette soirée, et réjoui tout le monde.

Chaque interprétateur a accompagné son objet par une histoire amusante.Alzbeta

Yuras Neratok et son ami Mikalai Trusau ont joué à deux guitares… Ales Kamotski a présenté ses nouvelles chansons et l’Etoile de Vénus immortelle.. Yury Nestsarenka a animé la fin de la soirée avec ses mélodies.. Yarash aussi a eu l’occasion de jouer des chansons à la guitare, surtout sur les mots de Ludmila Rubleuskaya.

Mais le momant le plus émouvant et passionnant de la soirée c’étaient bien sûr les enchères. Les gens ont pu échangé des devises et s’acquiérir de jolis objets. Le plus de problèmes a été suscité par la lutte pour avoir la bague et le dictionnaire,Ales Kamotski entouré d'objets musams qui s’est développé entre le collaborateur du musée soutenu par le directeur et Alena Belanozka qui va bientôt fêter son anniversaire. Ils ont ramassé 25 simoulyakrykau chacun, puis on a voté, puis un des invités a décidé la dispute en faveur d’Alena mais le conflit était dur…

En général tout est bien passé et on attend la soirée 2010 pour récupérer des objets…

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Contes du mont Lysaya: soirée de poésie biélorusse 12 janvier, 2009

Classé dans : Agenda des soirées — julienovik @ 12:51

Паэтычны тэатр “Арт.С” прадстаўляе “КАЗКІ І ПОКАЗКІ ЛЫСАЙ ГАРЫ ад ейнае Гаспадыні і яе

гасцей” – другую частку (студзеньскую) прэзентацыі кнігі “ЖываЯ”, на якой аўтарка кнігі

АКСАНА СПРЫНЧАН – старэйшая за ўсіх выступоўцаў. Згодна 11 раздзелаў кнігі адбудуцца

наступныя жыватворчыя выступы: Тацяна СІВЕЦ (ЖываЯ…), Рагнед МАЛАХОЎСКІ (ЖываЯ,), Віка

ТРЭНАС (ЖываЯ.), Зміцер АРЦЮХ (ЖываЯ), Валерына КУСТАВА (“ЖываЯ”), Маргарыта ПРОХАР

(ЖываЯ:), гурт “ПЕРАПЛУТ” (ЖываЯ?), Аляксей ЧУБАТ (ЖываЯ – ), Таццяна БУДОВІЧ (ЖываЯ;),

Вольга СПРЫНЧАН ((ЖываЯ)), Вадзім КЛІМОВІЧ (ЖываЯ!).

Жывыя партрэты выступоўцаў ствараюць мастакі Альгерд ФРАНЦУЗАЎ і Ян МЯЛЬНІЦКІ. Спатканне

20 студзеня 2009 года а 18.00 у музеі Максіма Багдановіча (вуліца Багдановіча, 7а).

УВАХОД, ЯК І ВЫСТУПЫ, ВОЛЬНЫ.

 

La présentation du livre d’Aksana Spryntchan, part II:

« Contes et légendes du mont Lysaya », tous les participants sont moins âgés que la hôtesse.

L’entrée gratuit

Le 20 janvier à 18 00 musée Bogdanovitch (rue Bogdanovitch, 7a)

La liste de participants: Taccyana Sivetsh, Ragned Malahouski, Vika Trenas, Zmitser Artuh, Valyaryna Kustava, Margarita Prohar, Julie Novik, le groupe musical « Peraplut », Alyaksey Tchubat, Taccyana Budovitch, Volga Spyntchan, Vadzim Klimovitch.

Les portraits des participants sur place sont créés par les artistes Algerd Frantsuzau et Yan Myalnitski.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Soirée littéraire et musicale la France au coeur du Bélarus 8 janvier, 2009

Classé dans : Evénements,Groupe de promotion culturelle VU/ВЮ — julienovik @ 17:15

10401092108010961072frlast.jpg Dans le cadre de la coopération franco-biélorusse et de la fête internationale de la francophonie on invite toutes les personnes intéressées à la soireé littéraire et musicale « La France au coeur du Bélarus »  qui aura lieu le 16 mars 2009 à 18 00 dans la Maison de l’Amitié.

 

La France est un pays à la culture et la tradition littéraire mondialement connues et appréciées. La langue française renommée pour sa mélodie entre facilement en corrélation avec d’autres cultures en leur offrant la base de création. La langue biélorusse étant également riche et mélodique, crée son propre espace culturel donc le dialogue de ces langues et cultures promet d’être particulièrement avantageux et captivant.

 

Ce projet vise à mettre en relief la réflexion sur la France et la langue française dans les oeuvres des écrivains biélorusses contemporains, à valoriser la coopération mutuelle par le biais de la traduction et d’interprétation, à rapprocher les deux cultures lors des interventions littéraires et musicales. 

 

Parmi de nombreux points de convergence qu’on trouve dans la littérature française et biélorusse on met en relief les sujets importants comme poésie, création, relations humaines qui sont à comparer et à redécouvrir lors de la soirée.

 

On engage des traducteurs et des écrivains biélorusses modernes dont les oeuvres ont été influencées par la France et le français, aussi bien que des jeunes acteurs et artistes engagés dans des projets culturels différents, ce sont :

Yves Prud’homme, éditeur français,

Zmitser Kolas, traducteur et éditeur privé,

Ludmila Rubleuskaya, écrivaine, auteur de plusieurs recueils de poésie et de prose, rédacteur culturel du journal «Bélarus segodnya»,

Leanid Kasyra, interprète, traducteur de la prose française en biélorusse, maître de conférence à l’Université linguistique de Minsk,

Leanid Dranko-Maïsiuk, écrivain, auteur de plusieurs recueils de poésie, de prose, d’essais, 

Vika Trenas, poétesse et critique, auteur de deux recueils de poèmes, rédacteur en poésie de la revue « Maladosts » ,

Aksana Spryntchan, poétesse, organisatrice du Théatre poétique Art.S . et de nombreuses manifestations culturelles, auteur de deux recueils de poèmes,

Valérya Kustava, poète, magistère d’art, auteur de trois recueils de poèmes, rédacteur à la maison d’édition « Mastatskaya litaratura »,

Andreï Khadanovitch, poète et traducteur, auteur de plusieurs livres de poésie, d’essais et de traductions, professeur à l’Université d’Etat,

Yuras Barysevitch,  traducteur, écrivain, artiste d’action, critique d’art, auteur de plusieurs recueils d’essais,

Dacha Britch, magistère de lettres, enseignante,

Yarash Malisheuski, musicien, historien, littérateur,

Katsyarina Sakouskaya, artiste, étudiante de l’Université linguistique de Minsk,

Alena Belanozhka, metteur en scène, étudiante de l’Université de culture et des arts,

Yana et Kristina Shailyagovitch, participantes de l’école de danse historique « Zolotoy dvor »,

Vadzim Klimovitch, barde,

Julie Novik, poétesse et traductrice,

et aussi le projet théatral de l’association « Demain le printemps » (France) et MOO Teatro (Bélarus).  

 

Une partie importante du projet est consacrée aux rapports bilingues entre les maisons d’édition, les éditeurs et les traducteurs : le côté français est représenté par Yves Prud’homme, le côté biélorusse – par Zmitser Kolas.

 

Spécialement pour cette soirée on a prévu la création de la bande dessinée biélorusse dont le personnage principal est Blakitny Svin, le symbole du prix littéraire anti-glamour du club littéraire informel « Le Faubourg littéraire » dont la dirigeante est Ludmila Rubleuskaya. De jeunes artistes et designers parmi lesquels Alena Belanozhka, Dacha Tsagoïko, Vasili Pavlinitch, Daniil Zhugzhda. 

 

La danse française classique et la chanson en biélorusse et en français et une petite mise en scène complètent la soirée.

 

Toute la soirée sera menée en deux langues : biélorusse et français, les textes sont doublés pour initier pleinement à ces deux cultures.

 

La soirée se passe avec le soutien de l’Ambassade de la France au Bélarus, en collaboration avec la Maison de l’Amitié, et est née d’une initiative personnelle visant à promouvoir la culture et la créativité, la coopération interculturelle et le dialogue plurivalent.

 

Les coordinateurs du projet :

Julie Novik 

E-mail novik.julia@gmail.com ,   http://julienovik.unblog.fr

Vika Trenas, E-mail: trenas007@gmail.com

http://vika-trenas.livejournal.com/ 

La Maison de l’Amitié 

Літаратурна-музычны вечар “Францыя ў сэрцы Беларусі”

 

Францыя—краіна з усеагульна прызнанай багатай літаратурнай традыцыяй і культурай. Беларуская мова не саступае французскай па мілагучнасці. Урачыстае з’яднанне гэтых дзвюх моў і культур адбудзецца 16 сакавіка ў 18 00 у Доме Дружбы. (вул.Захарава 28, насупраць Мінскага Лінгвістычнага універсітэта, плошча Перамогі). Уваход вольны.

 

На двухмоўную вечарыну запрошаны:

 

Яго Вялікасць Пераклад (прадстаўляюць Андрэй Хадановіч, Юрась Барысевіч, Леанід Казыра, Юлія Новік…), Яе Вялікасць Паэзія (прадстаўляюць Леанід Дранько-Майсюк, Валерыя  Кустава, Віка Трэнас, Людміла Рублеўская, Аксана Спрынчан, Даша Брыч…), Яго Вялікасць Танец (класічны французскі танец у выкананні Яны і Хрысціны Шэляговіч…), Яе Вялікасць Песня (у выканні Яраша Малішэўскага, Кацярыны Сакоўскай, Вадзіма Клімовіча…), Яго Вялікасць Тэатр (удзельнічаюць французскія акцеры – сумесны праект асацыяцыі “Demain le printemps” з Францыі і МОО Театро з Беларусі).

Пра Яе Вялікасць Кнігу раскажуць пачэсныя госці-кнігавыдаўцы з беларускага і французскага боку (Іў Пруд’ом і Зміцер Колас).

 

Класіка і сучаснасць, творчасць беларусаў на французскай мове і вынікі супрацоўніцтва… Сюрпрызы і цікавосткі… Упершыню пройдзе міні-выстава беларускіх коміксаў, прысвечаная Блакітнаму Свіну.

Інфармацыйны рэсурс Будзьма.орг прапануе міні-конкурс з самабытнымі прызамі.

 

Вечар прымеркаваны да міжнароднага свята франкафаніі і праходзіць пры падтрымцы Французскай амбасады ў РБ, пры ўдзеле Дома Дружбы.

 

Арганізатары : Юлія Новік, Віка Трэнас.

 

 

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Aksana Sprynchan et son livre 22 décembre, 2008

Classé dans : Evénements — julienovik @ 14:36

19 décembre la bibliothéque Tsiotki a accueilli les amis et les amateurs de la poésie d’Aksana Spryntchan. C’était la première partie de la présentation de son deuxième recueil de poèmes Vivante dont j’ai déjà parlé. La première partie où tous les participants sont plus âgés que l’héroïne. La seconde avec ceux qui sont plus jeunes aura lieu au musée M.Bogdanovitch le 20 janvier.

J’ai raté le tout début mais ensuite il y a eu trois heures d’interventions, avec des poèmes et la musique, des histoires drôles et romantiques… Il y avait plein de personnages liés avec le mont Lysaya (chauve en traduction) qui est symbolique non seulement pour Aksana mais pour tout le Faubourg littéraire. On a vécu des moments inoubliables ici, aux environs de Minsk, dans un endroit historique pittoresque. On y a brûlé des livres y compris le premier recuil d’Aksana. C’est un village des écrivains qui y possèdent des maisons de campagne donc une compagnie littéraire avec ses fantômes et ses habitudes.

Parmi les invités à la soirée on a beaucoup parlé de ce mont Lysaya, je cite:

КАЗКІ І ПОКАЗКІ ЛЫСАЙ ГАРЫ ад ейнае Гаспадыні і гасцей
Паэтычны тэатр « Арт. С » запрашае
19 снежня 2008 года
Прэзентацыя кнігі « ЖываЯ » ў 2-х частках
Частка першая (снежаньская)
АКСАНА СПРЫНЧАН – МАЛАДЗЕЙШАЯ ЗА ЎСІХ ВЫСТУПОЎЦАЎ
Раздзелы:

1.  ЖываЯ…  Максім КЛІМКОВІЧ, Сяргей ВЕРАЦІЛА, Уладзіслаў АХРОМЕНКА
2.  ЖываЯ,    Серж МІНСКЕВІЧ
3.  ЖываЯ     Вадзім ЖЫЛКО і іншыя сябры з ЛУНІНЦА
4. « ЖываЯ »    Валянцін АКУДОВІЧ, Алесь АНЦІПЕНКА
5.  ЖываЯ:    Ірына КЛІМКОВІЧ, Галіна ДУБЯНЕЦКАЯ
6.  ЖываЯ?    Зміцер СІДАРОВІЧ
7.  ЖываЯ –   Алена МАСЛА
8.  ЖываЯ;    Віктар ШНІП, Людміла РУБЛЕЎСКАЯ
9. (ЖываЯ)    Мікола КАНДРАТАЎ, Рэгіна БАГАМОЛАВА (Régina Bagamolava, directeur de la biblithéque, ayant aidé à organiser autant de soirées littéraires, a commencé à écrire des poèmes elle-même. En janvier on attend sa publication dans le journal « Maladosts »)

10. ЖываЯ!    Яраш МАЛІШЭЎСКІ

11. ЖываЯ.    Сяргей СЫС

Жывыя партрэты выступоўцаў стварае мастак Валер ЮРКЕВІЧ
Сустракаемся ў Бібліятэцы Цёткі (Талбухіна 12а) а 18 й гадзіне (пятніца). Уваход, як і выступы, вольны.

C’est l’affiche mais en fait on a dû modifier l’ordre des intervenants. Les amis de Luninets ne sont pas venus à cause du mauvais temps. Ce jour-là il y avait un verglas terrible. Uladsislau Ahromenka n’étais pas présent non plus, ses impressions ont été lues par le poète Ragned Malahouski.

L’artiste Valer Yurkevitch a créé les portraits de tous participants. Aksana Spyntchan au centre

Zmitser Sidarovitch a joué des chansons qu’on a souvent écoutées sur le mont Lysaya dans la maison accueillante d’Aksana et dans la forêt même.

Syargei VeratsilaLe philosophe et l’écrivain Valyantsin Akudovitch a entamé la discussion sur le sujet suivant: faut-il parler d’amour dans les poèmes? Il estime qu’on ne peut rien dire de nouveau sur ce sujet mais étant jeune il croyait lui-même que la poésie est créée pour parler d’amour car on peut décrire toutes les autres choses en prose.

Syargei Veratsila s’est nommé le gardien permanent de la mont Lysaya. Il a lu ses poèmes de manière épatante comme d’habitude, a impressionnés tout le monde.
En fin de la soirée les participants et les amis sont restés pour dire de bons mots autour de la table dressée par Aksana et Yarash.

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Images au Bélarus: une soirée unique! 21 novembre, 2008

Classé dans : Evénements,Groupe de promotion culturelle VU/ВЮ — julienovik @ 10:09

Vyavy Images

Je vous présente le projet qui n’a pas eu de précedent au Bélarus. On est en train de préparer une féérie véritable avec vidéo, photos, poésie, film, danse orientale…

 

Шаноўнае спадарства! 6 снежня (субота) у Тэатры рускага рамансу (вул. Чыгуначная, д. 27, корп. 2) адбудзецца феерычная прэзентацыя літаратурна-мастацкага праекта “Выявы-2008”, што мае на мэце прадставіць адразу некалькі кірункаў развіцця найноўшай беларускай культуры: літаратурны, музычны і візуальны. Вас чакаюць выступленні маладых паэтаў, якія будуць не толькі чытаць вершы! Валярына КУСТАВА, Юлія НОВІК, Аксана СПРЫНЧАН, Віка ТРЭНАС пакажуць свае адмысловыя праграмы (вершы+слайды).

Dames et messieurs! Le 6 décembre (samedi) le Théâtre de romance russe (Minsk, rue Tchygunatchnaja, 27, bâtiment 2) va accueillir une présentation féérique du projet littéraire et musical « Vyavy-2008″ (Images-2008) ayant pour but de présenter en même temps plusieurs courants de la culture biélorusse moderne: littéraire, musical et visuel. Des jeunes poètes vous liront des poèmes mais encore bien plus!

Valyaryna Kustava, Julie Novik, Aksana Spryntchan, Vika Trenas vont présenter leurs programmes spéciaux (poésie plus photos).

Вы зможаце пачуць электронную музыку і пабачыць фотаработы паэта Рагнеда МАЛАХОЎСКАГА. Вольга ЧАЙКОЎСКАЯ прадэманструе фільм “Лупы”, зняты адмыслова для яе дэбютнай кнігі. Вольга ГАПЕЕВА падзеліцца рарытэтным відэа з яе замежных выступаў. Ганна ФЕДАРУК выканае для шаноўных гасцей усходні танец. У межах праекту чакаецца выступ вядомага музыкі Юры НЕСЦЯРЭНКІ, а напрыканцы імпрэзы вас чакае 40-хвілінная праграма Алеся КАМОЦКАГА!
Вядучая імпрэзы – дзяўчынка са свістком Віка ТРЭНАС.

Vous pourrez entendre également de la musique électronique et voir des photos du poète Ragned Malahovski. Volga Tchajkouskaja va projeter le film « Loupes » réalisé spécialement pour son premier livre. Volga Gapeeva va vous faire part de sa vidéo unique faite pendant son intervention à l’étranger. Dans le cadre du projet on verra intervenir le musicien célèbre Jury Nestsyarenka et la soirée va finir par le programme de 40 minutes du barde Ales Kamotsky. La présentatrice de la soirée est une fille avec un sifflet–Vika Trenas.

Запрашаем! Пачатак у 18.00. Кошт квітка 5000 бел. руб. Даведка і заказ квіткоў па тэл. Images au Bélarus: une soirée unique! dans Groupe de promotion culturelle VU/ВЮ cb_transparent_lby dans Groupe de promotion culturelle VU/ВЮspacespacespacespace+375 29 5607793cb_transparent_r, cb_transparent_lbyspacespacespacespace+375 29 1354495cb_transparent_r або праз e-mail: vuavu@list.ru.

On vous invite! Le début est à 18.00. Le prix d’entrée est de 5000 roubles biél. Les billets sont accessibles sur téléphone +375 29 5607793cb_transparent_r, cb_transparent_lbyspacespacespacespace+375 29 1354495cb_transparent_r ou sur e-mail: vuavu@list.ru.

Праезд да Тэатра рускага рамансу: ад ст. м. Інстытут культуры (каля Дома быта) трал. 45, 47 да прып. “Аўтасіла”.

Увага! Кожны наведнік атрымае ў падарунак унікальны самаробны мультымедыйны дыск “Выявы-2008”, які не будзе распаўсюджвацца ні да вечарыны, ні пасля яе! Не прапусціце!
Выявы-2008: Анталогія найноўшай беларускай літаратуры

Attention! Chaque visiteur sera récompensé par un disque amateur multi-média « Images-20O8′ qui ne sera pas diffusé après.

Натхнення дзіўныя праявы –

У Беларусь прыйшлі Выявы.
Пакіньце дробныя вы справы –
У Беларусь прыйшлі Выявы.

Падзею гучнай зробім разам.
Спявае гук, шыкуць сказы.
У Беларусь прыйшлі Выявы:
І справа нам, і вам цікава!!!

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Prix anti-glamour 11 novembre, 2008

Classé dans : "Faubourg littéraire" — julienovik @ 14:48

café LondonUn des événements devenus traditionnels dans le Faubourg littéraire est la remise du prix anti-glamour Blakitny Svin. Ce prix est décerné aux littérateurs qui sont actifs, ont une position unique bien développée et ne sont point conformistes et expriment leurs opinions et la créativité de manière indépendante et insolite. Le prix est remis chaque année au printemps, dans un café London sur l’avenue principale de Minsk.

 

La première à l’avoir a été la fameuse Aksana Spryntchan dont l’énergie et la créativité sont hors concurrence. Elle a toujours animé des manifestations culturelles les plus éminentes et même après la naissance de sa fille a reapparu très vite sur la scène. Son mari, barde et historien Jarash Malisheuski l’accompagne et soutient dans ces idées. Un tandem unique familial. La petite Aljbeta va les suivre sûrement.

La deuxième remise du prix a vu les voix se partager entre Viktar Yvanoy et Vika Trenas. Le premier d’ailleurs n’est pas arrivé ce qui ne le délivre pas de la récompense: une partie de 100 petites bougies (Aksana a reçu 100 crayons taillés manuellement). Viktar Yvanoy n’existe plus aujourd’hui sous ce nom, il s’appelle maintenant Viktar Loupassine
et a organisé un groupe avec son ami pour chanter ses poèmes de sa propre voix à un large diapason. Quand on le voit on le remarque tout de suite, il est trop différent. Ses expériences avec la forme littéraire est bien connue mais c’est aussi sa manière d’interprétation qui choque parfois. Le personnage principal du prix Blakitny Svin est un cochon bleu, un des héros virtuel de la communauté. On lui a inventé toute la vie avec des histoires d’amour et des poésies même. Il est de couleur bleue car il est d’origine noble. Il a sa passion à qui il tâche de se confier grâce aux poèmes…

Son image sur le certificat à délivrer c’est un signe similaire au smyle (=) qui d’une part rappelle que c’est un cochon (Svin), d’autre part est proche à la prise de courant mais dans ce cas-là c’est pas le courant qui court mais l’énergie et l’inspiration venue de l’espace spatial.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Livre enterré ou noyé… ou brûlé…

Classé dans : "Faubourg littéraire" — julienovik @ 13:00

Il se passe beaucoup de choses quand on se retrouve ensemble surtout dans des lieux particuliers. C’est le cas avec le mont Lysaya aux environs de Minsk où se trouves des maisons de campagne de plusieurs littérateurs y compris celle d’Aksana Spryntchan qui est troisième poéte dans sa génération. On va de temps en temps chez elle pour fêter ou juste se divertir en pleine air, bien sûr avec des poémes, des saucissons et des chansons…feu littéraire

 

enterrement du livre de Viktar ShnipUne des traditions de notre communauté est liée avec le nouveau livre publié. On croit que c’est un bon signe de la faire brûler sur le mont Lysaya… Chacun a ses méthodes quand même..Le recueil de Viktar Snip a été enterré sur le mont Dzjavotchaya… Le poéte Ragned Malahovski a fait noyer son livre dans le plus grand lac du Bélarus, celui de Narotch…

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : livre aksana

Vive la Vivante! 3 novembre, 2008

Classé dans : Critique livres — julienovik @ 11:47

J’ai lu! Vivante. Aksana Spryntchan. Ed. Belle-lettres, Minsk, 2008.
Un livre presque tout blanc au premier regard et un peu de nuit quand on entre..
Vivante… Un recueil de poèmes et d’expériences pour approuver la nécessite de la vie et l’inévitabilité de la mort. Les signes de ponctuation deviennent aussi vivants et même coupent le livre en petits extraits, à leur manière.

Le point par exemple: Autant de tristesse et de chagrin dans ce moindre signe de ponctuation (Колькі самоты і суму ў найменшым знаку прыпынку). Les poèmes vituels sont bien présents qu’on suit avec curiosité comme si on devine et résout. Il me semble que le début de ce livre est moins fort pour laisser aller plus loin (non, c’est inutile car la plupart des gens lisent les poèmes au hasard, du milieu ou de la fin même). En tous cas quand on lit plus on découvre plus. C’est l’atmosphère qui marque surtout. J’ai lu le livre en écoutant de la musique méditative mais tout de même… Le procès de la lecture captive même plus que le texte. Du folklore et des noms propres envoient dans une sémisphère concrète mais pas imposee. Tout est naturel dans ce livre, rien n’est superplus même le café qu’on trouve dans plusieurs vers. Le début est le plus contrastant au point de vue d’opposition vie-mort. La mort est un peu poétisée mais bien harmonisée avec la vie qui est toujours vainqueur bien qu’on ne dise pas cela. La cigogne, symbole du Belarus, apparait dans quelques poemes pour renforcer encore l’image de la Patrie. Non, c’est pas un livre purement patriotique, on donne plus: à travers les expériences avec le mot et la forme, la structure aussi l’auteur a reussi à attirer l’attention, à sensibiliser.Aksana Spyntchan et 100 crayons

Original? Bien sûr. Poesie? Oui. Vers libre? Avec succès. Hokkou? Pas toujours avec la découverte dans la dernière strophe mais sincère et souvent troublant. Je conseille de lire sûrement et encore d’aller voir un jour une des soirées où Aksana est interpretatrice ou présentatrice ce qui est d’ailleurs tres similaire. Parfois long mais toujours avec originalité, espoir, force vivace qui fait amuser et avoir confiance. Bonne soirée littéraire!

 

12
 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure