Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 
  • Accueil
  • > Recherche : centre franco bielorusse

Actu culturelle de Minsk avant la rentrée 26 août, 2011

Classé dans : Amis,Evénements,Photos — julienovik @ 14:42

Quelques mots culturels pour le mois d’août en Biélorussie ( au Bélarus) – avant la rentrée

Bon chemin et bonne continuation dans le culturel au Conseiller de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France en Biélorussie Ludovic Royer qui vient de terminer sa mission de 6 ans à Minsk et qui a beaucoup contribué à l’évolution des relations franco-biélorusses (culture, éducation, formation).

Ses interviews: au Salon du Livre 2011 à Minsk (en fr), Belta (en russe)

La page facebook du Service de Coopération et d’Action culturelle de Minsk où vous pouvez suivre les actualités.

Félicitations à notre chère artiste peintre, participante de l’exposition d’art Le Retour au Romantisme Irina Kotova, auteur de nombreuses expositions et projets à l’échelle internationale – pour la création de sa page sur Wikipédia, source respectueuse.

La galerie photo NOVA reprend son activité en collaboration avec le Centre de photographie de Minsk – le projet culturel et éducatif qui évolue depuis déjà plusieurs années. L’idée de la création du Centre de la photographie coïncide pour beaucoup avec celle qui quide la galerie NOVA: contribuer au développement de la photographie d’auteur non-engagée au Bélarus qui tient compte de sa nature documentaire et parle avec le spectateur le language visuel moderne. Alors réunir les efforts des projets d’expositions et de formation est un pas logique à cette étape.

La coopération avec le Centre de photographe prévoit le changement du format de l’activité de la galerie: selon la version 2.0 la galerie NOVA va représenter un terrain d’exposition pour montrer les oeuvres de photoart mais aussi un espace éducatif et de discussions. Sous une forme mise à jour la galerie NOVA aborde le format de « galerie de week end ». Le samedi est réservé aux ouvertures de nouvelles expositions photo, rencontres avec les photographes et critiques biélorusses (et étrangers si possible), évaluations des portfolios et sessions de critique pour les photographes amateurs et professionnels, projections et discussions des films sur la photogrpaphie et l’art et les beaux arts dans le cadre du cinéclub « Blow Up ».

La galerie NOVA intervient toujours comme tuteur conceptuel et technique pour venir à l’aide aux auteurs jeunes et expérimentés dans la préparation de leurs projets dans la galerie.

Et l’essentiel: dans la galerie nouveau format les relations entre les auteurs et la galerie revêtiront un caractère professionnel.

Expositions photo récentes

 Almanach photo biélorusse

(traduction en français de l’extrait du site web de la galerie par Yuliya Novik)

 

 

 

 

 

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : centre franco bielorusse

Interview avec Ludovic Royer au XVIII Salon du livre à Minsk 15 février, 2011

Classé dans : Evénements,Presse — julienovik @ 10:26

L’avant-dernièr jour du XVIII Salon du livre à Minsk, le 13 janvier, le Conseiller de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France en Biélorussie Ludovic Royer a accepté de répondre à quelques mes questions:

Ludovic Royer

 -Quel est le concept du stand français 2011?

- Cette année nous avons voulu un stand fermé, pas complètement fermé bien sûr, mais fermé au moins sur la moitié de la surface. Nous avons voulu un espace pour que les livres soient bien visibles et donnaient une impression de profondeur et avec un choix de livres. Les couleurs, gris et violet, et les autres détails ont été calculés, réfléchis, analysés. Pour le stand en lui-même, c’est un travail qui prend en compte l’expérience de l’année précédente.

XVIII salon international du livre de Minsk 2011, stand français

(more…)

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : centre franco bielorusse

Exposition photo franco-biélorusse Parallèles: textes complémentaires 26 août, 2010

« Critique de cinéma, journaliste indépendant, réalisateur, enseignant, Thierry Clech partage aujourd’hui son temps entre le cinéma – comme scénariste – et la photographie, qu’il pratique depuis une quinzaine d’années. Il mène un travail d’auteur, en noir et blanc, donnant lieu à des publications et expositions, en France et à l’étranger. Il pratique la photographie en promeneur, en bas de chez lui ou à l’autre bout du monde. L’étrangeté, le surréalisme, la mélancolie ou la drôlerie des situations faisant à chaque fois partie de ses voyages, à Istanbul, New York, Pékin ou Séville, mais aussi bien dans le quartier de La Défense ou encore en Bretagne, d’où il est originaire. La série « Sans Défense » est marquée par une mélancolie particulière et un réalisme contemporain.  Ses personnages sont solitaires et dispersés parmi les immeubles et les constructions, ils se hâtent pour suivre le rythme, ne pas perdre de temps,  mais ils ne sont jamais  vraiment à leur aise. « La Défense est un miroir de notre futur où tout, de plus en plus, sera censé communiquer (par portes vitrées, écrans, claviers interposés…), renvoyant paradoxalement chacun à sa solitude (c’est déjà un peu le cas aujourd’hui), désorienté, perdu dans la foule ou les espaces désertés, otage d’un décor et d’une société qui multiplient en autant de leurres ouvertures et reflets. (…) Aujourd’hui encore, lorsque j’y vais, je suis estomaqué par la beauté de ce lieu (je vais certainement faire hurler les gens qui y travaillent et pestent contre son inhumanité, sa froideur, le sentiment d’enfermement qu’ils peuvent y ressentir) ».

Les photos par Olga Loiko sont inséparables d’elle même, qui réagit sensiblement aux particularités du monde environnant et à la tension au fond de l’homme. Pensée précise, regard philosophique concentré, âme d’enfant-chercheur qui se réjouit du processus – elle est toujours en quête du nouveau. En exprimant ses impressions dans la narration, les itinéraires et les photos “saisies”, Olga souligne que l’essentiel pour le photographe c’est d’être honnête devant lui-même et le spectateur. Son credo est simple mais pas reconnu par tout le monde: “Il est impossible d’apprendre la photographie, on peut juste l’aimer”.

Viktor Baykosky ne se limite pas par un seul genre photographique. Il s’implique avec plaisir dans la recherche et  l’étude de tout ce qui se passe autour. Plus il accumule l’information et échange d’expérience avec d’autres chercheurs amoureux de photographie, plus s’élargissent ses exigences pour lui-même. Viktor se laisse entraîné non autant par le processus de photographier, mais par la photographie elle-même, son contenu et sa forme, la présentation du moment. Ses photos, comme la vie, sont métaphoriques et multiformes, multicouches, elles se découvrent petit à petit ou frappent par le réaisme et la droiture. Soit-ce du reportage et des mises en scène, des paysages urbains ou rustiques – Viktor met en question chaque photo pour la concrétiser ensuite et montrer son propre regard.

 

 
  • Accueil
  • > Recherche : centre franco bielorusse

XVIIème Salon international du livre de Minsk 15 février, 2010

Classé dans : Evénements — julienovik @ 11:47

XVIIème Salon du livre à Minsk, Bélarus

Le Salon international du livre de Minsk, commencé le 10 février a été solennellement clos le 14 février. La France, pays invité d’honneur, et ses écrivains qui sont venus pour discuter littérature, ont attiré plein de monde pas obligatoirement francophone. 

(more…)

 

 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure