Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 

Compte rendu France au coeur du Bélarus 18 mars, 2009

Classé dans : Evénements,Groupe de promotion culturelle VU/ВЮ — julienovik @ 11:59

L’événement auquel on a investi autant d’efforts et de temps, a réussi. public.jpg

La salle de la Maison de l’Amitié a accueilli près de 200 cent personnes intéressées. Ce soir a été vraiment chaud pour les participants aussi bien que pour les organisateurs (plus précisemment, organisatrices – deux jeunes filles).organisatrices.jpg

2,5 heures de poésie associée avec la lecture, la danse, la musique, la chanson…

Katerina Sakovskaya a intérperété pour la première fois les chansons fameuses Milord, Rien de rien en traduction en biélorusse. Et en fin de la soirée c’était Kupalinka en bélorusse et puis en français par Katya Sakovskaya mais aussi par les comédiens de l’association Demain le Printemps, qui ont mis du coeur à lire tous les poèmes en français. Un grand merci au metteur en scène Andrey Savtchenko et au directeur français Fabrice Carrey, et aussi à Eugénie et Masha Bunoc pour le soutien.

Presque tous les participants sont venus dont plusiedrankomaisiuketmichael.jpgurs ont été impressionnés par l’ampleukaterinasakovskaya.jpgr et les spectateurs si nombreux.

Au niveau technique tout a bien passé et je remercie la Maison de l’Amitié pour cela.

Le fait qu’on a donné la traduction de presque tout ce qu’on lisait ou disait, a prolongé considérablement la soirée.

Mais c’était là la conception: initier les deux peuples, créer l’ambiance bilingue pour que tout le monde tout comprenne car on avait des spectateurs français dans la salle aussi bien que des Biélorusses qui ne parlent pas mais adorent cette langue.

L’idée était aussi de présenter les différents niveaux de la poésie et traduction biélorusse au large public.yurasbarysevitchetunecomediennefrancaise.jpg

On a entendu des auteurs français en biélorusse tels que: Charles Baudelaire, Jacques Jouet, Guillaume Apollinaire, Maurice Carême (belge), Gérard de Nerval. andreikhadanovitchetaxel.jpg

On a présenté les textes biélorusses traduits en français, dont les auteurs: Yanka Kupala, Maxime Bagdanovitch, Rygor Baradoulin, Leanid Dranko-Maisiuk, Ludmila Rubleuskaya, Vika Trenas, Aksana Spryntchan, Yuliya Novik, Lera Som.

Dacha Brytch a présenté son propre poème traduit, et les traductions de Maxime Bagdanovitch.

Les musiciens Yarash Malisheuski et Vadzim Klimovitch ont offert au public de belles chansons: sur les poèmes d’Aksana Spryntchan, de Yanka Kupala, une chanson biélorusse populaire.bdbielorusse.jpg

Le stand avec la bande dessinée biélorusse traduite en français se trouve toujours dans le hall de la Maison de l’Amitié.

Les artistes de la BD sont: Alena Belanozhka, Dacha Tsagoika, Vasil Paulinitch, Daniil Zugzda.

 

 

 

 

 

Demain le Printemps rit 12 mars, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 18:00

La francophonie bat son plein. Cette année c’est le mot « rire » qui est au centre de l’attention.

Le 11 mars l’association théâtrale Demain le Printemps (France) et le mouvement associatif international Teatro (Bélarus) ont présenDemain le Printemps rit 10501086108710801103pict1349.vignetteté un spectacle,  notamment une lecture théâtralisée des poèmes au sujet « Rire et humour ». Et pas sans succès!
C’était très vive et dynamique, des comédiens français ont agi à leur goût, à leur manière, suivant le caractère des personnages présentés.

Le metteur en scène et le professeur de l’art théâtral – Andrej Savtchenko.  L’arène de l’événement – la bibliothèque Pouchkine, Minsk.

 

 

Voie et chemin 6 mars, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 19:33

Le 5 mars on a présenté le petit livre commun du philosophe Ales Antsipenka et de la poétesse Aksana Spryntchan  “Дарога і Шлях” (Voie et chemin). C’est une pièce en SMS parue dans la maison d’édition « Galyafy ».

Les personnes phares de la culture biélorusse ont pris part à cette soirée qui a eu lieu au Palais des arts à Minsk, telles que:

Valyantsin Akudovitch, Uladzimer Arloy, Leanid Dranko-Maisyuk, Pyatro Vasyutchenka, et aussi Zmitser Vishneu, Mihas Bashura (« Galyafy »), Maksim Zbankoy, Vika Trenas, Karyna Antsipenka (une proche de l’auteur qui a écrit la postface). Le côté musical a été assumé par Yarash Malisheuski, le groupe « Zaba u kalyaine », et bien sûr par le présentateur de la soirée, musicien à une énergie remarquable – Viktar Shalkevitch.

On a inventé même les titres pour le livre suivant de ces auteurs. Pour un recueil si petit on a vu se réunir beaucoup de monde intéressé non seulement par SMS (que Dranko-Maisyuk nomme « паведамленкі » et téléphone mobile « далькажык »- parler au loin) mais aussi par la philosophie du quotidien et de la route exprimée d’une manière si originale.

5 сакавіка пры падтрымцы кампаніі “БУДЗЬМА!” мае адбыцца прэзэнтацыя SMS-п’есКІ “Дарога і Шлях” Алеся АНЦІПЕНКІ і Аксаны СПРЫНЧАН, выдадзенай выдавецтвам “ГАЛІЯФЫ”.
Вас чакае незабыўная сустрэча са знакавымі асобамі беларускае культуры Валянцінам АКУДОВІЧАМ, Карынай АНЦІПЕНКАЙ, Уладзімерам АРЛОВЫМ, Міхасём БАШУРАМ, Пятром ВАСЮЧЭНКАМ, Зьміцерам ВІШНЁВЫМ, Леанідам ДРАНЬКО-МАЙСЮКОМ, “ЖАБАЙ У КАЛЯІНЕ”, Максімам ЖБАНКОВЫМ, Ярашам МАЛІШЭЎСКІМ, Алесем
ПАШКЕВІЧАМ, Вікай ТРЭНАС і інш.
На слушную “Дарогу і Шлях” цягам вечара будзе скіроўваць бард, паэт, актор і мэнэджэр пазытыўнай, творчай энэргіі непараўнальны Віктар ШАЛКЕВІЧ.
Усе “дарогі і шляхі” ў чацьвер 5 сакавіка а 18.00 вядуць у Палац мастацтваў (вул. Казлова, 3). І не хавайцеся ў прарослую за зіму бульбу – уваход вольны.

 

 

Presse 4 mars, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 16:59

Les médias disent déjà quelque chose sur notre projet franco-biélorusse…

Voici le lien (en biélorusse)

http://naviny.by/rubrics/culture/2009/02/24/ic_articles_117_161386/
Прэса ўжо нешта піша пра наш франка-беларускі праект…

Вось спасылка (артыкул на беларускай мове)

http://naviny.by/rubrics/culture/2009/02/24/ic_articles_117_161386/

Уся праграма франкафаніі на сайце Пасольства Францыі ў РБ :/ Tout le programme de la francophonie sur le site de l’Ambassade de France en Biélorussie:

http://www.ambafrance-by.org/spip.php?article1804 FR

http://www.ambafrance-by.org/spip.php?article1807 RUS

 Tut.by

 

 

 

Salon du Livre à Minsk 11 février, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 17:38

Cette année comme d’habitude la France a son stand au Salon du livre qui a lieu à Minsk, au Centre d’expositions BELEXPO (rue Y. Kupaly, 27) du 11 au 14 février.

Le stand de l’Ambassade de France en Biélorussie présentera cette année :standfrance.jpg

• une rétrospective des Programmes d’Aide à la Publication « Maxime Bogdanovitch » (Biélorussie)

• une collection d’ouvrages consacrés à la littérature pour les enfants et la jeunesse

• une série de BD

• un fonds d’ouvrages consacrés au français langue étrangère parus au cours de ces dernières années, et plus particulièrement les méthodes d’enseignement du français

• un éventail représentatif de la recherche et des publications en sciences sociales

• une série de beaux livres sur l’art et sur la France

• des ouvrages grand public pour permettre de mieux comprendre la France et ambassade.jpgla société française, mais aussi les grands sujets d’actualité

• une collection de films documentaires sur la France et de films de fiction en DVD

http://www.ambafrance-by.org/spip.php?article1799

Samedi le stand de la France a accueilli les visiteurs d’honneur :  Ambassadeur de France en Biélorussie Mireille Musso et Conseiller de coopération et d’action culturelle : M. Ludovic ROYER  (sur la photo à gauche).
Salon du Livre à Minsk aksanayarasalenaalzhbeta.vignette

Le stand de la maison d’édition biélorusse « Mastatskaya litaratura » a préparé une rencontre avec les auteurs de livres pour enfants. Yarash Malisheuski, Aksana Sprvalyarynakystava.jpgyntchan, la petite Alzhbeta et la contesse Alena Masla étaient des participants actifs.

L’exposition a été également visitée par des jeunes écrivains tels que par exemple Valéria Kustava (sur la photo) et Ragned Malahouski.

 

 

Blakitny Svin revient! 4 février, 2009

Classé dans : "Faubourg littéraire",Evénements — julienovik @ 12:36

Je présente mes excuses pour avoir rien écrit pendant longtemps… trop de travail…Mais enfin un événement a passé qu’on ne peut pas passer sous silence.

Le prix littéraire anti-glamour dont j’ai parlé une fois, « Blakitny Svin » a été remis! Dans le café London, comme d’habitude. Le 1 février, dans une atmosphère conviviale et drôle.

Mikshostak.jpgola Kandratau a reçu le premier diplôme avec 100 oeufs de caille! Ces oeufs ont été exposés dans de petites boîtes mais on a commencé à éprouver leur résistance en frappant un oeuf contre un autre, une tradition de Pâques. Il y a eu des volontaires qui ont goûté des oeufs.alena.jpgoeufs.jpg

On a lu des histoires amusantes qui entrent dans la mythologie de Blakitny Svin et sont exposées en biélorusse sur le blog de Ludmila Rubleuskaya. On a fait des choses aussi drôles par exemple Alena Balanozhka a voulu couper une partie de Blakitny Svin (du lard quand même!), Adam Shostak l’a soutenue dans cette action. Pas de panique, Svin est restésain et sauf, mais les photos sont bien intéressantes=))

Onbocal.jpg a bu du vin français et écouté Edith Piaf (cela n’était pas prévu, simplement la musique du café).

Cette fois-ci le vote qu’on a eu pour découvrir qui reçoit le diplôme, a été ouverte. Il a eu lieu sur internet, mais aussi pendant la soirée de Noel de Musams. trenas.jpg

La deuxième place a été attribuée à Vika Trenas, la troisième — à Seva Garachka qui n’était pas présent mais Blakitny Svin trouve tous les lauréats même s’ils ne le veulent pas!

On a lu des poèmes, et même essayé d’écrire un poème commun. On a essayé aussi d’interroger l’avenir avec des livres qui se trouvaient sur l’étagère du café ( et qui changent d’ailleurs). Mais le livre choisi, celui de la série « Je découvre le monde » était consacré à la criminalistique donc les prédictions étaient un peu spécifiques… svin2009.jpg

Uprototype.jpgn invité à part qui est venu pour la première fois — le poète Viktar Slinko.

Au total tous sont restés contents surtout Ganna Fédaruk qui a pris avec elle le prototype de Blakitny Svin — un jouet aux dimensions pas petites, qui a couronné la table du café avec l’air majestueux. tous.jpg

Je dévoile un petit secret : on a en train de préparer une exposition de la bande déssinée sur les histoires de Blakitny Svin. Elle serait présentée à la soirée La France au coeur du Bélarus.

©Photos de Julie Novik

L’interview avec Ludmila Rubleuskaya 

 

 

On a bien fêté! 14 janvier, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 12:49

Les coccinelles ont été présentes et nombreuses à la fête de Nouvel an à la biélorusse (An de Coccinelle) dans le musée Bogdanovitch.

10501086108710801103pict0943.jpgLes interprétateurs: Aksana Spyntchan en costume à la coccinelle et Alena Masla, écrivaine de contes, en costume d’une coccinelle noire.

Valyaryna Kustava a rappelé que les invités ont dû écrire des poèmes portant sur les coccinelles spécialement pour cette soirée mais ce n’était pas toujours comme ça: il y avait ceux qui ont trouvé des coccinelles dans leurs oeuvres anciennes. Par exemple Viktar Ship et Ludmila Rubleuskaya. Viktar a lu toute une série de poèmes où il a comparé une coccinelle aux gouttes de sang et la pleine lune au-dessus de Minsk–avec une coccinelle énorme. Il a rappelé son cadeau: bague avec une cocinnelle qu’il a offerte à Ludmila il y a 22 ans, c’est leur fille qui la porte aujourd’hui. Ludmila Rubleuskaya a évoqué un poème « L’anniversaire d’une route », une sorte d’épitaphe à une cocinelle (poétiquement cela sonne « гасне кароўка божая пад колам, нібы сляза » — « la coccinelle s’éteint sous la roue, comme une larme »). Ludmila a également apporté Ragneda Kryshtalyk, simoulyakr du « Faubourg littéraire » sous forme d’un parapluie rose avec des taches noires (pour ressembler à une coccinelle).Kustava,

La collectionneur de coccinelles(objets) Miraslava Navish a présenté un poème sous l’accompagnement musical.

Le barde Zmitser Sidarovitch a joué une brève chanson érotique où la coccinelle est apparue une fois dans une ligne.

Après cette démarche Mikola Shabovitch n’a pas hésité de faire strip-teaser Aksana Spryntchan en racontant son poème spécialement créé.

Yarash Malisheuski a interprété une chanson sur les coccinelles.

Alena et Aksana ont annoncé plusieurs faits curieux sur la vie des coccinelles (par exemple autrefois quand il n’avait pas eu de médicaments, on les utilisait pour soigner des trous dans les dents).

On a offert aux invités des friandises, cadeau de coccinelles. Personne n’est restée indifférente.

 

 

 

 

 

 

Le spectacle poétique et artistique 10 janvier, 2009

Classé dans : Evénements — julienovik @ 10:50

10501086108710801103pict0909.jpgHier la bibliothèque Tsjotka à Minsk a fait voir un spectacle « pas vrai » créé non par les acteurs mais par les participants du Théâtre poétique Art.S. : Ludmila Bayaytchuk, actrice d’origine ukrainienne en rôle de l’Hiver, Regine Bagamolava, directeur de la bibliothèque en rôle du facteur10501086108710801103pict0920.jpg,10501086108710801103pict0929.jpg poète et journaliste Zmitser Artsuh en rôle du SDF, Aksana Spryntchan et son mari Yarash Malisheuski en rôle d’un couple d’aurochs, Vadzim Klimovitch en rôle du chasseur…

Aksana s’est présentée aussi comme une Bohémienne: elle a organisé une prédiction de l’avenir selon le recueil de poèmes de Sergei Grahovski. Il suffisait de nommer la page et la ligne pour entendre quelque chose de bon et printanier ou, dans un cas, la question phylosophique « est-ce que je fais tout ce qu’il faut pour être utile aux gens? »…10501086108710801103pict0926.jpg

Deux guitares (celles de Yarash et Vadzim) ont animé la soirée: les chansons mélodiques joyeuses, l’interprétation musicale des poèmes de Yanka Kupala « A hto tam idze? » (« Qui va là-bas? ») et Adam Mitskevitch et autres…10501086108710801103pict0931.jpg

Après on a dressé la table pour fêter le vieux Nouvel An (tradition bizarre complètement russe) et souhaiter de bonnes choses telles que l’inspiration, la bonne santé et la résistance à toutes les crises=)))10501086108710801103pict0935.jpg

 

 

 

Soirée littéraire et musicale la France au coeur du Bélarus 8 janvier, 2009

Classé dans : Evénements,Groupe de promotion culturelle VU/ВЮ — julienovik @ 17:15

10401092108010961072frlast.jpg Dans le cadre de la coopération franco-biélorusse et de la fête internationale de la francophonie on invite toutes les personnes intéressées à la soireé littéraire et musicale « La France au coeur du Bélarus »  qui aura lieu le 16 mars 2009 à 18 00 dans la Maison de l’Amitié.

 

La France est un pays à la culture et la tradition littéraire mondialement connues et appréciées. La langue française renommée pour sa mélodie entre facilement en corrélation avec d’autres cultures en leur offrant la base de création. La langue biélorusse étant également riche et mélodique, crée son propre espace culturel donc le dialogue de ces langues et cultures promet d’être particulièrement avantageux et captivant.

 

Ce projet vise à mettre en relief la réflexion sur la France et la langue française dans les oeuvres des écrivains biélorusses contemporains, à valoriser la coopération mutuelle par le biais de la traduction et d’interprétation, à rapprocher les deux cultures lors des interventions littéraires et musicales. 

 

Parmi de nombreux points de convergence qu’on trouve dans la littérature française et biélorusse on met en relief les sujets importants comme poésie, création, relations humaines qui sont à comparer et à redécouvrir lors de la soirée.

 

On engage des traducteurs et des écrivains biélorusses modernes dont les oeuvres ont été influencées par la France et le français, aussi bien que des jeunes acteurs et artistes engagés dans des projets culturels différents, ce sont :

Yves Prud’homme, éditeur français,

Zmitser Kolas, traducteur et éditeur privé,

Ludmila Rubleuskaya, écrivaine, auteur de plusieurs recueils de poésie et de prose, rédacteur culturel du journal «Bélarus segodnya»,

Leanid Kasyra, interprète, traducteur de la prose française en biélorusse, maître de conférence à l’Université linguistique de Minsk,

Leanid Dranko-Maïsiuk, écrivain, auteur de plusieurs recueils de poésie, de prose, d’essais, 

Vika Trenas, poétesse et critique, auteur de deux recueils de poèmes, rédacteur en poésie de la revue « Maladosts » ,

Aksana Spryntchan, poétesse, organisatrice du Théatre poétique Art.S . et de nombreuses manifestations culturelles, auteur de deux recueils de poèmes,

Valérya Kustava, poète, magistère d’art, auteur de trois recueils de poèmes, rédacteur à la maison d’édition « Mastatskaya litaratura »,

Andreï Khadanovitch, poète et traducteur, auteur de plusieurs livres de poésie, d’essais et de traductions, professeur à l’Université d’Etat,

Yuras Barysevitch,  traducteur, écrivain, artiste d’action, critique d’art, auteur de plusieurs recueils d’essais,

Dacha Britch, magistère de lettres, enseignante,

Yarash Malisheuski, musicien, historien, littérateur,

Katsyarina Sakouskaya, artiste, étudiante de l’Université linguistique de Minsk,

Alena Belanozhka, metteur en scène, étudiante de l’Université de culture et des arts,

Yana et Kristina Shailyagovitch, participantes de l’école de danse historique « Zolotoy dvor »,

Vadzim Klimovitch, barde,

Julie Novik, poétesse et traductrice,

et aussi le projet théatral de l’association « Demain le printemps » (France) et MOO Teatro (Bélarus).  

 

Une partie importante du projet est consacrée aux rapports bilingues entre les maisons d’édition, les éditeurs et les traducteurs : le côté français est représenté par Yves Prud’homme, le côté biélorusse – par Zmitser Kolas.

 

Spécialement pour cette soirée on a prévu la création de la bande dessinée biélorusse dont le personnage principal est Blakitny Svin, le symbole du prix littéraire anti-glamour du club littéraire informel « Le Faubourg littéraire » dont la dirigeante est Ludmila Rubleuskaya. De jeunes artistes et designers parmi lesquels Alena Belanozhka, Dacha Tsagoïko, Vasili Pavlinitch, Daniil Zhugzhda. 

 

La danse française classique et la chanson en biélorusse et en français et une petite mise en scène complètent la soirée.

 

Toute la soirée sera menée en deux langues : biélorusse et français, les textes sont doublés pour initier pleinement à ces deux cultures.

 

La soirée se passe avec le soutien de l’Ambassade de la France au Bélarus, en collaboration avec la Maison de l’Amitié, et est née d’une initiative personnelle visant à promouvoir la culture et la créativité, la coopération interculturelle et le dialogue plurivalent.

 

Les coordinateurs du projet :

Julie Novik 

E-mail novik.julia@gmail.com ,   http://julienovik.unblog.fr

Vika Trenas, E-mail: trenas007@gmail.com

http://vika-trenas.livejournal.com/ 

La Maison de l’Amitié 

Літаратурна-музычны вечар “Францыя ў сэрцы Беларусі”

 

Францыя—краіна з усеагульна прызнанай багатай літаратурнай традыцыяй і культурай. Беларуская мова не саступае французскай па мілагучнасці. Урачыстае з’яднанне гэтых дзвюх моў і культур адбудзецца 16 сакавіка ў 18 00 у Доме Дружбы. (вул.Захарава 28, насупраць Мінскага Лінгвістычнага універсітэта, плошча Перамогі). Уваход вольны.

 

На двухмоўную вечарыну запрошаны:

 

Яго Вялікасць Пераклад (прадстаўляюць Андрэй Хадановіч, Юрась Барысевіч, Леанід Казыра, Юлія Новік…), Яе Вялікасць Паэзія (прадстаўляюць Леанід Дранько-Майсюк, Валерыя  Кустава, Віка Трэнас, Людміла Рублеўская, Аксана Спрынчан, Даша Брыч…), Яго Вялікасць Танец (класічны французскі танец у выкананні Яны і Хрысціны Шэляговіч…), Яе Вялікасць Песня (у выканні Яраша Малішэўскага, Кацярыны Сакоўскай, Вадзіма Клімовіча…), Яго Вялікасць Тэатр (удзельнічаюць французскія акцеры – сумесны праект асацыяцыі “Demain le printemps” з Францыі і МОО Театро з Беларусі).

Пра Яе Вялікасць Кнігу раскажуць пачэсныя госці-кнігавыдаўцы з беларускага і французскага боку (Іў Пруд’ом і Зміцер Колас).

 

Класіка і сучаснасць, творчасць беларусаў на французскай мове і вынікі супрацоўніцтва… Сюрпрызы і цікавосткі… Упершыню пройдзе міні-выстава беларускіх коміксаў, прысвечаная Блакітнаму Свіну.

Інфармацыйны рэсурс Будзьма.орг прапануе міні-конкурс з самабытнымі прызамі.

 

Вечар прымеркаваны да міжнароднага свята франкафаніі і праходзіць пры падтрымцы Французскай амбасады ў РБ, пры ўдзеле Дома Дружбы.

 

Арганізатары : Юлія Новік, Віка Трэнас.

 

 

 

 

 

 

Aksana Sprynchan et son livre 22 décembre, 2008

Classé dans : Evénements — julienovik @ 14:36

19 décembre la bibliothéque Tsiotki a accueilli les amis et les amateurs de la poésie d’Aksana Spryntchan. C’était la première partie de la présentation de son deuxième recueil de poèmes Vivante dont j’ai déjà parlé. La première partie où tous les participants sont plus âgés que l’héroïne. La seconde avec ceux qui sont plus jeunes aura lieu au musée M.Bogdanovitch le 20 janvier.

J’ai raté le tout début mais ensuite il y a eu trois heures d’interventions, avec des poèmes et la musique, des histoires drôles et romantiques… Il y avait plein de personnages liés avec le mont Lysaya (chauve en traduction) qui est symbolique non seulement pour Aksana mais pour tout le Faubourg littéraire. On a vécu des moments inoubliables ici, aux environs de Minsk, dans un endroit historique pittoresque. On y a brûlé des livres y compris le premier recuil d’Aksana. C’est un village des écrivains qui y possèdent des maisons de campagne donc une compagnie littéraire avec ses fantômes et ses habitudes.

Parmi les invités à la soirée on a beaucoup parlé de ce mont Lysaya, je cite:

КАЗКІ І ПОКАЗКІ ЛЫСАЙ ГАРЫ ад ейнае Гаспадыні і гасцей
Паэтычны тэатр « Арт. С » запрашае
19 снежня 2008 года
Прэзентацыя кнігі « ЖываЯ » ў 2-х частках
Частка першая (снежаньская)
АКСАНА СПРЫНЧАН – МАЛАДЗЕЙШАЯ ЗА ЎСІХ ВЫСТУПОЎЦАЎ
Раздзелы:

1.  ЖываЯ…  Максім КЛІМКОВІЧ, Сяргей ВЕРАЦІЛА, Уладзіслаў АХРОМЕНКА
2.  ЖываЯ,    Серж МІНСКЕВІЧ
3.  ЖываЯ     Вадзім ЖЫЛКО і іншыя сябры з ЛУНІНЦА
4. « ЖываЯ »    Валянцін АКУДОВІЧ, Алесь АНЦІПЕНКА
5.  ЖываЯ:    Ірына КЛІМКОВІЧ, Галіна ДУБЯНЕЦКАЯ
6.  ЖываЯ?    Зміцер СІДАРОВІЧ
7.  ЖываЯ –   Алена МАСЛА
8.  ЖываЯ;    Віктар ШНІП, Людміла РУБЛЕЎСКАЯ
9. (ЖываЯ)    Мікола КАНДРАТАЎ, Рэгіна БАГАМОЛАВА (Régina Bagamolava, directeur de la biblithéque, ayant aidé à organiser autant de soirées littéraires, a commencé à écrire des poèmes elle-même. En janvier on attend sa publication dans le journal « Maladosts »)

10. ЖываЯ!    Яраш МАЛІШЭЎСКІ

11. ЖываЯ.    Сяргей СЫС

Жывыя партрэты выступоўцаў стварае мастак Валер ЮРКЕВІЧ
Сустракаемся ў Бібліятэцы Цёткі (Талбухіна 12а) а 18 й гадзіне (пятніца). Уваход, як і выступы, вольны.

C’est l’affiche mais en fait on a dû modifier l’ordre des intervenants. Les amis de Luninets ne sont pas venus à cause du mauvais temps. Ce jour-là il y avait un verglas terrible. Uladsislau Ahromenka n’étais pas présent non plus, ses impressions ont été lues par le poète Ragned Malahouski.

L’artiste Valer Yurkevitch a créé les portraits de tous participants. Aksana Spyntchan au centre

Zmitser Sidarovitch a joué des chansons qu’on a souvent écoutées sur le mont Lysaya dans la maison accueillante d’Aksana et dans la forêt même.

Syargei VeratsilaLe philosophe et l’écrivain Valyantsin Akudovitch a entamé la discussion sur le sujet suivant: faut-il parler d’amour dans les poèmes? Il estime qu’on ne peut rien dire de nouveau sur ce sujet mais étant jeune il croyait lui-même que la poésie est créée pour parler d’amour car on peut décrire toutes les autres choses en prose.

Syargei Veratsila s’est nommé le gardien permanent de la mont Lysaya. Il a lu ses poèmes de manière épatante comme d’habitude, a impressionnés tout le monde.
En fin de la soirée les participants et les amis sont restés pour dire de bons mots autour de la table dressée par Aksana et Yarash.

 

 

123456
 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure