Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 

Le festival international de courts-métrages au Bélarus recueille les dons 18 novembre, 2012

Classé dans : Evénements,Films — julienovik @ 11:08

festival de courts-métrages au bélarus Chers amis lecteurs! Cela fait la deuxième fois qu’au Bélarus est organisé le festival de films de court métrage – avec la participation des pays du monde entier - Cinema Perpetuum Mobile Short Film Festival. 

Cette fois le projet est censé avoir plus d’ampleur – vous trouverez plus d’info en anglais suivant le lien Cinema Perpetuum Mobile Short Film Festival  on Kickstarter où il serait aussi possible de soutenir le projet avec des versements symboliques.

D’ailleurs, au Bélarus pendant les week ends se tiennent déjà les premières diffusions publiques des films reçus par les organisateurs – si vous êtes à Minsk, vous pouvez joindre cette sortie cinématographique sur facebook : regarder les courts métrages du festival à Minsk

Le site web du festival 2013 en anglais - la date ultime pour envoyer les fims est le 30 novembre! au cas où…

Une interview en français concernant le festival 2012

Bonne participation!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous, un court-métrage de Bélarus 21 octobre, 2012

Classé dans : Amis,Films — julienovik @ 22:22

Dans le contexte des récentes discussions d’un film d’action créé par le jeune Biélorusse Chris Nong, avec le budget de 2650 dollars, et sans acteurs professionnels, une question s’impose – comment font les cinéastes indépendants pour filmer et promouvoir leurs oeuvres?

A votre attention un court métrage assez récent, produit avec un budget de 5 dollars :) par un jeune studio de production biélorusse Zнiчка* - ces cinéphiles enthousiastes auraient besoin de votre avis et d’une motivation complémentaire pour continuer à oeuvrer.

Vous allez tout comprendre, peu importe de quel pays vous êtes:)  Le sujet – un rendez-vous qui est loin d’être romantique…

Vidéo Rendez-vous

rendez vous court métrage de bélarus par znichka production

 

 

 

 

 

rendez vous cour métrage de bélarus par znichka production

 

 

 

Projection du film « L’Idiot » du réalisateur français Pierre Léon 6 mai, 2010

Classé dans : Agenda des soirées,Films — julienovik @ 15:56

 

Dans le cadre du Festival du film européen en Biélorussie, le film « l’Idiot » du réalisateur français Pierre Léon sera projeté à Minsk le 10 mai 2010 à 21h00 au cinéma « Pobéda » (20, rue Internationale) en présence du réalisateur. Le 25 mai 2010, le film sera projeté à Moguilev au cinéma « Étoile rouge » (14, rue Pervomajskaya).

Le 11 mai 2010, une rencontre avec Pierre Léon consacrée à la traduction aura lieu à l’Université linguistique à 14h00 (21, rue Zakharov ). Le 11 mai 2010, à 17h00 au théâtre E. Mirovitch, « la petite scène », de l’Académie des Beaux-Arts de Minsk (81, av. de l’Indépendance) Pierre Léon rencontrera le public biélorusse pour évoquer les métiers d’acteur, de scénariste et de réalisateur.

Le film : « L’Idiot » (61 min, 2008) de Pierre Léon, d’après le roman de Fedor Dostoievski avec Jeanne Balibar, Laurent Lacotte, Vladimir Léon, Serge Bozon et Sylvie Testud. Sorti en salles le 15 avril 2009. Participation aux festivals : Locarno 2008, Pau 2008, Moscou Tomorrow 2008, Viennale 2008, Estoril 2008.

Nastassia Philippovna, une femme et quatre hommes. L’un est son protecteur qui veut se débarrasser d’elle pour faire un mariage de raison ; l’autre est celui à qui on l’a promise contre une dot avantageuse ; il y a aussi son soupirant, marginal, riche et ténébreux. Et l’Idiot, celui qui l’aime follement, et qui a décidé de la « sauver ». Tous quatre, et quelques autres, se retrouvent lors d’une soirée chez Nastassia Philippovna. Personne ne décidera pour elle : elle choisira seule le dénouement. Sa perte.

Le réalisateur : Né le 11 novembre 1959 à Moscou. Cinéaste, acteur (chez Louis Skorecki, Jean-Claude Biette, Anne Benhaïem, Jean-Paul Civeyrac, Serge Bozon). Traducteur, critique, membre du conseil de rédaction de « Trafic », magazine consacré au cinéma

La filmographie de Pierr Léon :

1994 Li per Li

1996 Le dieu Mozart

1997 Oncle Vania

1998 Le dieu Mozart II

2000 L’adolescent

2003 Nissim dit Max (coréal. Vladimir Léon)

2006 Octobre

2007 Guillaume et les sortilèges

2008 L’Idiot

La projection est organisée avec le soutien de l’Ambassade de France en Biélorussie. Entrée libre.

Rencontre consacrée à la traduction littéraire en présence du cinéaste Pierre Léon : « Littérature classique russe : expérience en traduction ».

Lors de son séjour à Minsk, Pierre Léon, rencontrera les étudiants biélorusses ainsi que les professionnels de l’édition, de la littérature et de la traduction.

La rencontre portera sur l’expérience de traducteur de Pierre Léon dont les travaux ont notamment porté sur l’anthologie des poésies de Blok et le diptyque des frères Vaïner. Toutes sont éditées en France.

L’invité parlera également de ses relations avec la littérature russe et organisera un atelier de traduction des textes de Tchekhov sur place.

La rencontre se tiendra à l’Université linguistique le 11 mai 2010 à 14h00 (21, rue Zakharov ). Entrée libre. À contacter : Melle Macha Bunos Macha.bunos@yahoo.fr + 375 44 731 50 61

La rencontre est organisée avec le soutien de la faculté des interprètes de l’Université linguistique.

Rencontre consacrée au cinéma avec Pierre Léon.

La rencontre portera sur l’expérience d’acteur, de scénariste et de metteur en scène de Pierre Léon. Les thèmes « qu’est-ce qu’un acteur au cinéma ? » et « qu’est-ce qui différencie la mise en scène au cinéma par rapport au théâtre ? » seront abordés lors de l’intervention de l’invité.

La rencontre se tiendra au théâtre E. Mirovitch, « la petite scène », de l’Académie des Beaux-Arts de Minsk le 11 mai 2010 à 17h00 (81, av. de l’Indépendance). Entrée libre.

À contacter : M. Igor Petrov igorvpetroff@rambler.ru +375 44 717 17 03

La rencontre est organisée avec le soutien de l’Académie des Beaux-Arts de Minsk.

http://www.ambafrance-by.org/spip.php?article2075

 

 

Dr House 17 décembre, 2008

Classé dans : Films — julienovik @ 14:20

Les séries bonnes et captivantes, ça existe! Dr House en est un exemple.Dr House

Chaque histoire est unique, extraordinaire, de plus les péripéties intérieures dans l’hôpital sont aussi une ligne bien développée: les relations humaines, la déontologie et les qualités professionnelles, les manoeuvres entre la vie et la mort, la responsabilité et le risque, l’argent et l’honnêteté, tout est sur place.houselies.png

L’image du caractère principal, un personnage, Dr Gregory House, est aussi attirante. Brusque et génial, rude et sage, il repousse pour attirer ensuite.. Un charme incompréhensible et le savoir magnifique de prendre les décisions, d’être un bon psychologue le rendent un homme à part… D’autres personnages sont aussi intéressants.

 

 

 

 

début décembre anti-sida 27 novembre, 2008

Classé dans : Films — julienovik @ 15:59

A l’université biélorusse d’Etat le lecteur DAAD André Boehm a entamé une bonne tradition de projeter un film moderne en allemand toutes les deux semaines. En version intégrale bien sûr. La salle est toujours pleine.

Hier c’était « Fickende Fische », une histoire d’amour entre ados mais aussi une vie du jeune qui a attrapé le HIV . Son paradis est un monde sous-marin. Une fille qui entre dans son monde change tout en commençant par le papier peint. Elle aussi a une vie pas en rose vue que sa mère vit à Kenia et la nouvelle femme de son père va avoir un enfant.

Ils sont faits l’un pour l’autre et ne s’ennuient jamais ensemble. Pourtant la vérité sur la maladie du garçon n’est révélée que quand le conflit est arrivé. Cela ne change rien. On apprécie chaque moment de la vie ensemble. Aussi pour aller ensemble découvrir le monde sous-marin dans une voiture avec les cendres du grand-père décédé…

 

 

 

Bienvenus chez les stih’s 24 novembre, 2008

Classé dans : Films — julienovik @ 10:28

Bienvenus chez les stih’s, un joli film qui a apparu il y a un an environ en France. Le film complètement francais, avec une
atmosphère: l’histore d’un directeur de la poste de Sud « exilé » dans le Nord Pas-de-Calais ou il trouve malgré tous les clichés de vrais amis et une recette du bonheur familial. Des personnages bien dessinés et un patois plus des specificités régionales redonnent au film de l’attrait. Une fin heureuse: amitié et tolérance régnent, amour ranime les sentiments.

 

 

Ondine et Oscar

Classé dans : Films — julienovik @ 10:27

Le film russe « Ondine » est nominé pour le prix d’Oscar. IL plait à tout le monde ce qui est surprenant, malgré sa fin triste. L’histoire d’une jeune fille aux cheveux verts qui ne perd pas sa conception du monde différente en vivant à Moscou où tout le monde est préssé et envahi par l’argent. Elle a le monde marin au coeur et cherche toujours son père pour le trouver enfin chez un autre homme, aussi triste, vendeur de la Lune.Le film se voit en suspens, des nuances de relations familiales et intimes ont comme décoration une mer et une ville géante.

 

 

Madagascar-2

Classé dans : Films — julienovik @ 10:26

Madagascar-2, une suite joyeuse d’un dessin animé populaire. Les mêmes caracteres aimés par le public ont de nouvelles aventures à survivre. Ils le font avec beaucoup d’humour. Madagascar-2 laisse un sentiment de légèreté et va bien pour s’amuser avec des amis ou de la famille.

 

 

Amélie de nouveau 2 novembre, 2008

Classé dans : Films — julienovik @ 21:41

C’est marrant quand on apprend à reconnaître la musique (la première entendue n’est jamais la meilleure) avant le film. C’est encore plus bizarre de ne voir les films de « grande classique » que tout le monde connaît et dont tous parlent. Aussi bizarre qu’écrire le mot bizarre avec deux z et un r.

AmélieMais retournons à nos moutons. Je viens d’écrire cette longue introduction pour vous dégoûter un peu et pour me justifier pour ne pas avoir vu Amélie que la nuit dernière (le film bien sûr). Mieux vaut tard que jamais. On se rend plus compte de ce qu’on peut découvrir grâce a ce film.

Vous voulez toujours mon opinion? Mille ans après l’événement? Je ne peux pas dire beaucoup bien que je n’aie pas lu la critique et entendu seulement des « bon » et des « tres bien ». Je les joins sans hésiter.

Les petites choses qui parlent plus que les gens, le quotidien d’un quartier aux mille facettes mais toutes bien connues. Des personnages qui ont tous une squelette dans l’armoire mais s’entendent bien ensemble sans trop le remarquer. Enfin une fille aux pensées profondes sur le sauvetage universel qui se mêle de vie des autres pour oublier la sienne. Une légèreté réflechie alors du paradoxe qui amuse. Et une musique qui règne pour plonger dans l’atmosphère de rêve. La logique est présente malgre une suite d’actions peu compréhensibles. Au total ça va. Ca va si bien que j’ai même voulu regarder Amélie 2 tout de suite, au milieu de la nuit. Je vais le faire maintenant si vous n’avez rien contre.

 

 

Un peu de séries tv 28 octobre, 2008

Classé dans : Films — julienovik @ 14:45

Californication David Duchovny

presentation21.jpg Série tv qu’on regarde tous ensemble le soir. Une histoire infinie d’un écrivain qui se ressemble un peu pour moi au héros de Beigbeder mais est bcp plus calme et altruiste. 

Je ne me suis pas encore fait des idées précises sur cette série mais qu’elle semble bien attirante c’est sûr et certain.

 

 

 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure