Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 

La présentation du projet artistique d’Irina Kotova « Paris imaginaire » à Minsk 29 avril, 2011

Classé dans : Agenda des soirées,Art et Design,Evénements — julienovik @ 14:31

L’arc-en-ciel Minsk – Paris

Irina Kotova Paris imaginaire MinskLe 5 mai, à la galerie de l’Académie d’Etat des beaux-arts de Biélorussie, aura lieu l’inauguration d’une exposition unique en son genre dont l’auteur, l’artiste biélorusse Irina Kotova, a été diplômée du département d’art graphique de l’Académie en 2002. Originaire de Minsk, Irina Kotova, après ses études académiques, a poursuivi sa formation artistique dans le domaine de l’histoire de l’art et de la théologie dans la capitale de la France. Ses recherches scientifiques n’empêchaient pas le développement de sa quête artistique sous le ciel de Paris. Les fruits de cette quête se sont traduits par une remarquable série de compositions paysagères, créées dans la technique du pastel, qui donnent à ceux qui les contemplent des impressions vives et inoubliables. Cela est rendu possible par le contact avec différents motifs parisiens, par exemple le quai de Seine, Montmartre, le Jardin du Luxembourg, le Parc des Buttes-Chaumont. De plus, il y a un phénomène particulier à savoir le panorama du centre de Paris, qui pour la première fois dans l’histoire du paysage urbain européen, a été présenté de manière artistique depuis les toits élevés d’édifices prestigieux comme le ministère des Affaires étrangères et le Palais Royal.

 

  Dans l’exposition présentée actuellement à la galerie « Académie » Irina Kotova propose sa perception du grand patrimoine artistique et son interprétation novatrice des motifs connus de la capitale française. Cette exposition est comme un arc-en-ciel symbolisant la continuation créatrice des liens artistiques fructueux entre la France et la Biélorussie. 

 

           Dans le programme du vernissage, avec le soutien et la participation de l’ambassadeur de France en Biélorussie Michel Raineri, aura lieu la projection du film « Paris imaginaire » (Beltéléradiocompagnie, 2010, réalisateur Serge Catière), et la présentation de l’album qui porte le même nom.

 


L’exposition est ouverte jusqu’au 13 mai.

 

Commissaire de l’exposition : professeur adjoint de l’Académie E. Shuneyko. Ph.D.

 

De surcroît, l’artiste n’utilise pas seulement des motifs paysagers, mais elle créé des compositions suscitées par ses recherches dans le domaine de l’histoire de l’art byzantin ainsi que des images inspirées par ses contemporains qui vivent et approfondissent avec persévérance leur propre personnalité dans une grande métropole européenne.

 

           Il convient de noter la virtuosité de l’expression laconique du langage artistique d’Irina Kotova. Elle ne s’engage pas dans la reproduction documentaire du motif qu’elle voit, mais elle transmet dans ses représentations la singularité  d’association multiple. En ce sens, ses œuvres sont perçus comme un prolongement vivant des remarquables mouvements de l’art français du 19ème siècle à la première moitié du 20ème siècle associés à des œuvres inoubliables des impressionnistes, des post-impressionnistes, des symbolistes, des expressionnistes, parmi eux – C. Monet, C. Pissarro, V. Van Gogh, P. Bonnard, A. Marquet, M. Utrillo, M. Chagall, H. Soutine, M. Kikoïne, etc. Comme vous pouvez le voir, la présence dans cette communauté de créateurs et de nos compatriotes remarquables ne peut manquer de conduire la jeune et talentueuse artiste à non seulement développer les traditions artistiques des représentations du paysage parisien, mais en plus à y insérer son propre monde intérieur, ce qu’elle appelle « Paris imaginaire ». Ce monde naît de sa main sous l’influence de la capitale mondialement reconnue de l’art. Ses œuvres, vives et expressives, exécutées d’un seul souffle, ont suscité un grand intérêt chez les connaisseurs et les collectionneurs d’art en France et en Biélorussie. Une synergie créative particulière associe Irina Kotova avec l’écrivain français Christophe Levalois. C’est à partir des œuvres de l’artiste biélorusse que celui-ci rédige ses subtiles esquisses littéraires.

 

            Le projet « Paris imaginaire » a été réalisé avec le soutien et la participation du ministère de la Culture de la République du Bélarus, de l’ambassade de la République du Bélarus en France et de l’ambassade de France en Biélorussie, ainsi que de l’Union des artistes de Biélorussie. Pour la première fois la série parisienne d’œuvres d’Irina Kotova a été exposée du 8 décembre 2010 – au 31 janvier 2011, au Musée national des beaux-arts de Biélorussie.

 

       

 

Commenter

 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure