Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 

Exposition photo franco-biélorusse Parallèles: communiqué de presse 26 août, 2010

Bibliothèque Nationale de Biélorussie

Ambassade de France en Biélorussie

 

France et Biélorussie: « Parallèles » photographiques

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE      

 

La silhouette touche à l’émotion, le regard s’éloigne dans son reflet, pour briser les barrières et les clichés. Réunis par le sentiment de sentir la ville reflétée dans l’homme, ainsi que l’homme reflété dans la ville, le photographe français Thierry Clech et les photographes biélorusses Olga Loiko et Viktor Baykovsky créent de nouvelles parallèles virtuelles et photographiques.

En détruisant et “réanimant” la ville avec leur regard photographique, ils refusent les paysages lustrés et touristiques pour se trouver dans le noir et blanc, revoir l’ombre et la lumière, l’interconnexion et le chaos des détails, fermés dans un seul espace urbain. 

Mais la photographie n’est pas née isolée. Par des temps différents, dans des villes et pays divers, les photographes avec un style et une expérience différente, sont influencés par des émotions et des impressions similaires. Ainsi naissent des parallèles. D’abord virtuelles – entre l’architecture et l’homme, le matériel et l’âme, l’état et l’émotion. Ensuite photographiques – dans le cadre du projet photo franco-biélorusse “Parallèles “ – entre les villes et les cultures, ce qui est la base de l’exposition commune de trois auteurs.

L’ouverture de l’exposition photo “Parallèles” se tient dans la galerie “Panorama” à la Bibliothèque Nationale du Bélarus le 16 septembre 2010 à 17.00. Invités à l’ouverture: critique d’art Eugeni Shyneiko, écrivain Naoum Galpérovitch, duo d’acteurs “Cigale” (Nikita Sidorenko et Vladimir Galak). 

Présentateurs: Yuliya Novik et Vika Trenas.

L’exposition se tient avec le soutien du laboratoire photo FotoMAX (www.fotomax.by) et le studio de design Pix.by (www.pix.by).

Le but du projet est de réunir l’oeuvre du photographe français et des photographes biélorusses par une seule conception, d’accentuer l’unité des images de la ville et du citoyen, qui se rapproche et s’éloigne à la fois du mileu urbain.

Le citoyen se donne tout entier à la ville, il se fond avec elle et en devient partie intégrante, il remplit l’espace urbain avec ses émotions. Il laisse des empreintes non seulement comme créateur de paysages antropogènes et de constructions d’architecture, mais aussi comme un élément important de son contenu spirituel. 

Le photographe shoote ses histoires en suivant le rythme de la ville. Avec cela il aspire à les laisser passer à travers sa perçeption du monde, repenser, dépasser les limitations fixées par les formes géométriques de l’architecture urbaine. Il crée une composition de l’image en se basant sur les éléments déjà existants de l’infrastructure urbaine. Il modifie et transforme l’image et la silhouette de la ville pour en découvrir et montrer un autre côté, invisible pour la plupart des gens.

Le projet inscrit l’art photographique biélorusse dans le contexte européen et pourrait servir de base pour de nouveaux projets communs et contribuer aux rapports interculturels.

L’exposition est ouverte dans la galerie “Panorama” (Minsk, Bibliothèque Nationale, av.Nezavisimosti 116, 21ème étage) du 16 septembre au 6 octobre 2010.   

Auteur du projet Yuliya Novik

Manager du projet Vika Trenas

(Ensemble – groupe de promotion culturelle VU)

 

 

 

1 Commentaire

  1.  
    rachat de credit
    rachat de credit écrit:

    Il semble que vous soyez un expert dans ce domaine, vos remarques sont tres interessantes, merci.

    - Daniel

Commenter

 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure