Bélarus blog culture et poésie

Bélarus culturel et créatif. Poésie et projets culturels

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 3 décembre 2008

Les yeux: mon premier vers en français 3 décembre, 2008

Classé dans : Poésie — julienovik @ 17:42

Les yeux

La folie qui allume tes yeux—

J’en ai peur.

Un éclair immobile dans tes yeux—

La douleur.

La colère a bouilli dans tes yeux—

Quelle horreur.

Et la nuit qui embrase tes yeux,

Serre le coeur.

 

Les éclats des étoiles dans tes yeux—

A ras de bords.

Le soleil s’est perdu dans tes yeux—

Il y dort.

Il fait chaud dans le fond de tes yeux—

C’est de l’or.

L’espoir d’un enfant dans tes yeux

Fend le corps.

 

Hors du temps, des raisons, des frontières

Ils regardent.

Doux comme l’eau, ils sont durs comme des pierres—

Prenez garde.

Ils révèlent des ondes dans l’air—

Je m’attarde.

Ils réflètent la vie à l’envers—

Je me hasarde.

 

Envahie par tes yeux, par ton âme,

Je balance dans l’amour, sur une lame.

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 3 décembre 2008

un poème naif et vieux on dirait une chansonnette

Classé dans : Poésie — julienovik @ 17:40

Je souris à ceux qui rient

Je me cache de ceux qui lachent

Mais la vie est monotone

Sur un vieux tapis d’automne.

 

Puis je roule dans une foule

Il s’avère que c’est une mer

Mais la vie est monotone

Sur un vieux tapis d’automne.

 

Je me jette à la fourchette

Je m’inscris aux librairies

Mais la vie est monotone

Sur un vieux tapis d’automne.

 

Puis je chasse le temps qui passe

Je maquille les yeux qui brillent

Pour une danse non monotone

Sur un vieux tapis d’automne.

 

 

 
 

Amelie Lallement |
BAZAR D'histoires.. |
le club lecture |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Asenflul d uswingem
| princessefaroseskyblog
| Médiatheque Clémence Isaure